Quels sont les différents types de signatures électroniques ?

Publié le : 10 décembre 20214 mins de lecture

Les signatures électroniques sont utilisées pour valider l’identité d’une personne, ou bien la légalité, la conformité et l’accord entre deux entités distinctes. Elles sont utilisées dans les contrats et les documents numériques.

La signature électronique simple

C’est une signature numérique très répandue. Vous pouvez la trouver en bas d’un e-mail, à la fin d’un article de blog, et d’autres documents numériques. Son niveau de sécurité est assez faible, car il n’y a pas de procédure spécifique concernant la vérification et le contrôle d’identité du signataire. Ce dernier peut tout simplement nier avoir signé le document numérique. Cependant, ce niveau de sécurité peut être renforcé, grâce à l’ajout d’une étape d’authentification. Par exemple, envoyer au signataire un code par SMS, à valider avant de pouvoir accéder au document à signer. En cas de litige lors d’une transaction ou un contrat en ligne, il faudra fournir un dossier de preuve composé de l’adresse IP du signataire, son adresse email et numéro de téléphone. Ces éléments serviront à retracer les étapes que vous aviez réalisées avant la signature. Si vous souhaitez mieux sécuriser les documents avec signature électronique simple, faites appel à un archiveur spécialiste en ligne. Choisissez un archiveur certifié, capable de conserver les traces informatiques et les preuves horodatées de vos documents et transactions.

La signature électronique avancée

Il s’agit d’une signature numérique plus sécurisée. Vous la trouverez au bas des contrats juridiques et transactions financières importantes. La signature électronique avancée doit obligatoirement répondre à des procédures de contrôle d’identité plus poussées. Les systèmes de vérifications demandent de fournir une signature claire, unique, créée à partir de votre seul smartphone ou ordinateur portable. Le signataire doit fournir une copie de sa pièce d’identité. De plus, le signataire doit cocher une case spéciale qui atteste sa compréhension du document et sa volonté de le signer.

La signature électronique qualifiée

C’est la version la plus sécurisée en matière de signature numérique. La signature électronique qualifiée est utilisée pour des cas bien précis, comme les actes tribunaux et actes d’avocats, conventions, mandats… De ce fait, ce type de signature est un équivalent de la signature manuscrite. Elle est reconnue dans les pays membres de l’Union Européenne. Une signature électronique qualifiée est légale et conforme, quand elle est examinée puis délivrée par une autorité de certification reconnue, en France ou dans un pays européen. Cette autorité remet au signataire un badge ou une clé USB unique, permettant de valider l’identité de ce signataire.

Plan du site